Cinémas de Kenitra

Moyen de divertissement et de culturalisation, le cinéma a pu s’imposer dans la société moderne  toutes  classes sociales confondues, et ce, malgré toutes les transformations surgissant au niveau des mass médias.

Ainsi, et avec l'arrivée de la télévision, lecteurs vidéos, et la propagation de la culture du Net qui a numérisé notre quotidien, le cinéma a su préserver, d'une manière ou une autre,  une place d’art  autonome.

Au Maroc, Les salles de cinéma étaient fréquentées par les étudiants, les fonctionnaires, les soldats, etc.., bref, toutes les classes sociales.

Aujourd’hui, partout au Maroc, la majorité des salles ciné ont fermé leurs portes et actuellement il n' existe aucune salle de cinéma à Kenitra , les unes après les autres, les salles obscures  ont subit le même sort.

En effet, dans les es années 70, la ville qui comptait alors 100.000 habitants avait six salles de cinéma, or maintenant que le nombre avoisine les 800.000, il n'y a plus aucune salle.

nostalgie-cinemas-kenitra-2.jpg Affiches de films

Les cinéma «Ryad», «Al Ittihad»,  et «Atlas»  en Ancienne Medina et Nouvelle Médina, avaient respectivement procédé à la diffusion des films égyptiens, marocains et hindis. 

Cinémas de la ville nouvelle

La ville nouvelle ou "Village" disposait de trois cinémas : "Tanagra", "Fantazio" et "Palace".

nostalgie-cinema-tanagra.jpg Le cinéma Tanagra, première salle à fermer. Elle s'est vu transformée en garage pour vehicules

Le Cinéma Tanagra etait un petit bijou de salle de cinéma, il était la salle préférée des fans du Ciné-Club. 

nostalgie-kenitra-cinema-palace.jpg Le cinéma Palace, dernière salle à baisser le rideau. Cet espace est inscrit comme patrimoine historique par le ministère de la culture.

Le Cinéma Palace, a vu le jour en 1948, ses 700 places faisaient d'elle la plus grande salle de la région du Gharb Chrarda Bni Hssen, elle servait pendant longtemps comme salle de théatre.

cinema-fantazio.jpg Le cinéma Fantasio, férmé, puis démoli.

Tout au début du siècle dernier, Il a été construit sur les lieux de son ancêtre, le Théatre Fantasio.

Malgré un effort considérable de rénovation totale, un essai de retransmission de match de foot espagnoles, le cinéma Fantasio a cedé la place, en fin de compte,  à un immeuble à usage bureaux, qui est toujours en construction ( septembre 2013 ).

Cinémas de la Medina

La medina de kenitra disposait de trois cinémas : "Al Ittihad", "Ryad" et "Atlas

 

nostalgie-kenitra-cinema-ittihad.jpg Le cinéma Ittihad en medina, aujourd'hui férmé après les salle  "Al atlas" et "Ryad".

C'est la première salle de cinéma en ancienne Medina, sa rénovation pour donner du souffle au cinéma à Kenitra n'a servi à rien. Cette salle de cinéma connaitra inéluctablement le même sort que Fantasio et Riad, à savoir vente, démolition et remplacement par un immeuble. Ele est mise en vente actuellement (2015).

nostalgie-kenitra-cinema-riad-1.jpg Le cinéma Riad, en Nouvelle Medina.

C'était la grande salle de cinéma (films égyptiens, films hindous et films français ou américains parlant français)  et aussi en nouvelle Medina, une salle de  theâtre  pour les pièces populaires. Après démolition en 2015, un immeuble a été érigé en lieu et place.

 

nostalgie-cinema-atlas.jpg Le cinéma Atlas , ledernier construit en nouvelle Medina et dans Kenitra.

Il a été le premier à fermer ses portes dans Kenitra, il projetait des films en tandem avec le Cinéma Palace, la salle de cinéma a cédé la place à une surface commerciale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site